concerts

Haute Fréquence en Hauts de France

C4b95e42988ab0aae36d8284e7f85387e012100e
La région Hauts de France monte le son en occupant le spectre large des musiques actuelles sur l'ensemble du « nouveau » périmètre territorial. Une mobilisation impressionnante et qualitative des diffuseurs et artistes. Bien plus qu'une éphémère démonstration de force.

Pour cette deuxième édition de Haute Fréquence, ce sont 86 artistes et près d'une quarantaine de salles qui répondent à l'appel des Hauts de France. Naturellement, on retrouve les salles les plus structurées de la grande région : Grand Mix de Tourcoing, Ouvre Boîte de Beauvais, Aéronef de Lille, Métaphone de Oignies, Lune des Pirates d'Amiens, Grange à Musique de Creil...Mais l'un des points forts de ce festival c'est sa capacité à occuper et irriguer le terrain local. Partir en campagne, sans hiérarchiser styles ou notoriétés. Shannon Wright à Thourotte, Les Wampas au Familistère de Guise, Albin de la Simone à Lévignen, Paris Combo à Tracy le Mont, Odelaf à Woincourt...Voilà qui a de l'allure et qui tranche singulièrement avec les podiums « clé en main » avec artistes hyper-commerciaux vendus à prix d'or. Une approche respectueuse du public et un engagement envers la création et les talents émergents dépassant largement l'opération de communication institutionnelle. Disiz la Peste, Emily Loizeau, Fishbach, Jeanne Added, Camélia Jordana, Sandra Nkaké, Jeanne Cherhal & Bachar Mar-Khalifé mais aussi des révélations récentes comme Usé, Néobled, Puzupuzu, Kokoko. Enfin et surtout une place de choix faite aux artistes régionaux sur la quasi intégralité des dates et même parfois en tête d'affiche. Pour preuve, en ouverture du festival, le groupe UNNO célèbrera la sortie de son très attendu album au Grand Mix pour une date qui devrait combler les impatients.
Tout cela se fera à prix doux, le plus souvent entre 5 et 10€ maximum pour que proximité rime avec accessibilité. Ce temps fort ne cherche pas à occulter les carences ou déséquilibres territoriaux subsistants. Si cette mobilisation met en évidence le travail et les investissements de longue date de nombreux acteurs régionaux, elle ouvre également bien des dynamiques et des espérances.

 

Publié le 31/10/2017 Auteur : Bertrand Lanciaux

Festival Haute Fréquence
Du 9 au 25 novembre
www.haute-frequence.fr

 


Mots clés : rap chanson rock pop